Cadre de vie

AMELIORER LE CADRE DE NOTRE VIE DU QUOTIDIEN !

1.

Généraliser le principe d’un accueil des nouveaux arrivants

> En organisant une cérémonie d’accueil par quartier et village, chaque trimestre, pour célébrer l’accueil des nouveaux arrivants.
> En remettant un livret du citoyen arlésien qui donne les informations nécessaires pour bien vivre à Arles.
> En mettant en place une politique d’accueil des migrants respectueuse des droits et des valeurs humanistes.

2.

Embellir les paysages urbains

> En piétonnisant certains axes ou secteurs, de manière ponctuelle, pour permettre à la population de se les approprier.
> En remplaçant le mobilier urbain progressivement ou en le rénovant en lançant des appels à projets : participations pédagogiques et d’associations (exemple : réhabilitation par Les Abeilles).
> En préférant le mobilier urbain qui crée des lieux d’échange et du « vivre ensemble » et en implantant davantage de bancs.
> En désherbant les trottoirs de manière écologique en mettant à disposition des habitants des désherbeurs thermiques.
> En valorisant l’aspect et en contrôlant l’hygiène des abribus, toilettes publiques, corbeilles de rue…
> En permettant aux riverains d’agir sur la qualité de l’éclairage public lors des consultations participatives et ou directement via l’application « Ma Mairie ».

3.

Végétaliser la commune pour diminuer l’impact carbone généré par les habitants

> En multipliant les espaces verts, en végétalisant, en plantant des arbres (un par naissance chaque année).
> En permettant aux habitants de se réapproprier leurs places publiques (à relier avec les projets participatifs).
> En plantant 10 000 arbres en 6 ans pour atteindre l’objectif de 110 000 arbres sur la commune d’Arles (Il faut deux arbres pour absorber le CO² émis par un habitant).

4.

Favoriser l’accessibilité et la circulation de toutes et tous dans la ville et les villages

> En améliorant la qualité des trottoirs (circulation des personnes âgées et PMR) en réponse aux situations urgentes.
> En favorisant la mise en place de pédibus.
> En élargissant l’accessibilité des lieux publics aux personnes malentendantes, malvoyantes, à mobilité réduite.
> En créant des panneaux municipaux de sensibilisation au harcèlement de rue.
> En améliorant la circulation en transports doux.
> En favorisant une meilleure sécurité routière au sein du centre-ville, des quartiers et des villages.

5.

Favoriser la continuité territoriale inter quartiers et inter villages.

> En rendant gratuits les transports en commun et en développant le réseau de transports en commun.
> En réaménagement des voies ferrées abandonnées en pistes cyclables.
> En réhabilitant et en développant des parcours mixtes (piétons et cyclistes) qui relient le centre-ville aux quartiers avec un cheminement harmonieux.
> En réhabilitant les quartiers en « déficit d’image » par la mise en place de dispositifs de sécurité adaptés : éclairage, ilotiers, amélioration de l’environnement, végétalisations, animations, commerces.
> En rattrapant les inégalités entre quartiers en finançant  davantage les espaces/lieux/villages qui sont restés en retrait et qui ne bénéficient pas d’aménagements modernes et pertinents.
> En mettant en place un « Comité d’intérêt Inter-Quartiers » : membres issus des CIQ concernés (mixité de « gouvernance »).

6.

Améliorer la mise en œuvre des obsèques

> Embellir les lieux de cérémonie laïque : amener de la qualité dans les espaces recueillement.
> Végétaliser les cimetières : exemple du cimetière paysager de Puyricard.
> Améliorer les conditions d’accueil aux funérariums.
> Etudier la possibilité de créer un crématorium municipal.

7.

Mettre en place une politique concernant la place des animaux en ville

> Contrôler la population de pigeons : rénover le pigeonnier municipal et nourrir les résidents avec des graines stérilisantes.
> Lutter contre les déjections canines dans les rues : création d’enclos, mise à disposition de sacs, campagne de sensibilisation sur l’incivisme, amendes dissuasives.
> Maîtriser l’augmentation des populations de chats errants avec une campagne de stérilisation en partenariat SPA/Ecole des Chats/Mairie.

8.

Mieux prendre en compte les enjeux de santé publique

> S’inscrire dans le projet de la réforme « ma santé 2022 » pour favoriser le regroupement des médecins et des professions paramédicales : rendre l’installation de nouveaux médecins dans le secteur plus facile et attractive (mise à disposition de locaux).
> Accompagner la création de maisons médicales.
> Sensibiliser les familles aux dangers des écrans, de la mauvaise alimentation, en généralisant les actions de prévention école/centre social/centre médicosocial.

9.

Maintenir et développer le commerce de proximité

> Voir la fiche « 10 Premières Propositions » sur l’économie et le commerce de proximité.

10.

Améliorer la propreté des espaces municipaux

> Voir la fiche « 10 Premières Propositions » sur « Arles Ville propre ».