Culture

FAIRE DES ARLESIENS, LES ACTEURS

Le projet de politique publique de la culture vise à permettre aux arlésiens d’être associés au développement culturel de la ville, de se l’approprier et d’en faire un véritable levier d’inclusion et de bien vivre ensemble, partout sur le territoire communal.

1.

Programmer sur l’ensemble du territoire, dans des lieux emblématiques des villages, hameaux et quartiers

> Soit des extensions de manifestations existantes (ex : Drôles de Noël), soit une programmation spécifique.

> Lancer des appels à projet, des invitations, cartes blanches à des créateurs pour assurer la direction artistique des événements culturels sur l’ensemble du territoire, et notamment d’événements itinérants.

2.

Prendre en compte l’ensemble du territoire.

> Ouvrir des lieux pour des résidences ou des cartes blanches aux artistes et galeries (expositions dans des villages, résidences dans des quartiers, carte blanche dans des hameaux).

> Des transports en commun gratuit lors d’évènements culturels nocturnes.

> Un budget participatif pour la culture, afin que les habitants s’approprient les évènements.
> Faire du patrimoine environnemental et rural des lieux de créations pour artistes.

3.

Valoriser les institutions culturelles de la Ville

> Pour la médiathèque, une équipe qualifiée pour des créneaux d’ouverture élargis. Créer une instance d’usagers, afin qu’avec l’équipe et ses partenaires, elle soit vraiment un lieu de vie pour tous.

> Le candidat et son équipe souhaitent optimiser la gestion administrative et opérationnelle du Musée Réattu, dans le cadre d’une stratégie globale, afin de lui donner le rayonnement qu’il mérite.

> Sortir de leurs murs les équipements arlésiens et en permettant au Musée Réattu et aux Archives communales de faire connaître leurs collections -tournées du bibliobus en Camargue, antennes de la médiathèque dans les centres sociaux, opération « 100 bibliothèques ».

4.

La gratuité sera maintenue pour les Arlésiens

> Tous les monuments historiques, le musée Réattu, les archives ainsi que certains grands événements comme les Rencontres d’Arles.

5.

Construire une offre culturelle grand public

> En restaurant la salle des fêtes afin de mettre à disposition des associations une salle conviviale et adaptée aux pratiques culturelles festives.

> En installant un cinéma multiplexe aux Minimes, et en prévoyant des activités culturelles et de loisirs dans la commune.

6.

Jeunesse et culture

> Programmer les jeunes talents arlésiens dans les lieux de la commune.

7.

Valoriser les événements culturels et de tradition

> Les expressions de la culture provençale seront soutenues et pleinement intégrées à la politique culturelle de la ville

8.

Mettre en réseau les acteurs du territoire

> Favoriser la mutualisation entre acteurs culturels et la Ville (lieux, ressources, coopérative de matériel…)

> Rendre accessible et participative la programmation culturelle annuelle.

> En organisant régulièrement des Etats généraux de la Culture

9.

Favoriser l’économie et l’innovation culturelle, ainsi que la promotion de l’emploi culturel

> Valoriser et promouvoir les artistes, lieux et organisateurs culturels du territoire par la création d’une base de données les répertoriant, ainsi que leurs métiers et leurs activités.

> Ouvrir à la réutilisation libre et gratuite les données culturelles détenues par les opérateurs municipaux pour faire naitre une économie de l’innovation culturelle (Open data culturel)

> Permettre aux Arlésiens d’accéder plus facilement aux métiers techniques et métiers d’art de la filière (éclairage, son, restaurateurs, graphisme …).

> En soutenant le site des Papeteries Etienne en lieu d’accueil des acteurs de la création et de l’innovation.

10.

Accompagner les festivals pour inscrire leur action tout au long de l’année et sur tout le territoire

> En maintenant les budgets de la culture

> En faisant d’Arles un pôle de compétence « Image » internationalement reconnue

> En créant un pacte citoyen « Association/ Ville »