Jeunesse

LA JEUNESSE

1.

Impliquer les jeunes dans la vie démocratique de la ville.

> Créer une instance démocratique destinée à la jeunesse arlésienne (Conseil des Jeunes).
> Instaurer la représentation des jeunes dans les espaces d’échange entre citoyens (conseils de quartier, conseils de citoyens, etc.).
> Faciliter la participation des écoles, des collèges et des lycées à certaines séances des instances démocratiques (Conseil Municipal, Conseil des Sages Conseil des Jeunes, etc.).
> Créer un Forum de la Jeunesse annuel, animé par des jeunes, pour débattre et élaborer des temps forts sur des sujets qui les concernent.

2.

Reconnaître, valoriser et encourager l’engagement citoyen et bénévole des jeunes.

> Former et sensibiliser les jeunes au droit de vote en instituant une cérémonie de citoyenneté annuelle, durant laquelle le Maire et les élus remettront la carte d’électeur et le livret du citoyen à tous les jeunes nouvellement inscrits sur les listes électorales.
> Récompenser symboliquement les jeunes dont l’engagement bénévoles aura été reconnu par leur association respective, en organisant chaque année une cérémonie (Trophées de L’Engagement Citoyen) en partenariat avec la Maison de la Vie Associative.
> Favoriser la création d’associations dirigées par des moins de 18 ans (« Juniors Associations »).

3.

Développer les lieux d’accueil pour les jeunes.

> Créer un Bureau d’Information Jeunesse au sein de l’Auberge de Jeunesse, pour répondre à l’ensemble des préoccupations qui concernent les Jeunes (scolarité, études, emploi, logement, loisirs, sports, sorties, etc.), en partenariat avec la Mission Locale Jeunes.
> Décliner l’Espace Information Jeunesse en Point d’Information Jeunesse Itinérant, pour aller au-devant des jeunes, notamment dans les villages et hameaux.
> Établir un partenariat fort entre l’Auberge de Jeunesse et la Ville pour que le lieu soit ouvert toute l’année et accueil des étudiants de toutes nationalités.
> Rendre plus accessibles les plateaux multisports, les centres sociaux et les maisons publiques de quartier et développer des espaces conviviaux et de détente sur tous le territoire communal.
> Créer un Portail Internet de la Jeunesse pour favoriser la diffusion d’informations fiables sur les évènements et les manifestations, pour trouver des conseils pratiques et des adresses utiles ou pour repérer les offres et les bons plans qui peuvent intéresser les jeunes.

4.

Faire de l’expression artistique un moyen de réappropriation de l’espace public par les Jeunes.

> Réhabiliter l’espace public par des créations artistiques ou paysagères dans certains lieux abandonnés.
> Organiser chaque année le Concours des Jeunes Artistes pour favoriser l’émergence de jeunes talents.

5.

Créer les conditions de l’insertion professionnelle des jeunes.

> Développer l’apprentissage, l’alternance, l’emploi saisonnier et l’accueil des stagiaires dans la collectivité et dans ses établissements publics.
> Recourir au Service civique dans les domaines de la culture, des loisirs, du sport, de l’environnement, de la santé, de la solidarité, etc.
> Faire de la mobilité un enjeu majeur de l’insertion professionnelle des jeunes en développant le covoiturage en lien avec les acteurs économiques et les employeurs du territoire et en finançant une partie du permis de conduire en échange de travaux d’intérêt général au sein des services municipaux ou d’associations.
> Promouvoir et accompagner le développement des clauses d’insertion dans les marchés publics de la commune et en sensibilisant les donneurs d’ordre privé.

6.

Soutenir et accompagner les initiatives environnementales des jeunes.

> Mettre en valeur la force créative et inventive de la jeunesse en matière de protection de l’environnement en instituer le Prix de l’Initiative Écologique finançant l’étude de faisabilité du projet sélectionné.
> Organiser des sorties et des rencontres pour permettre aux jeunes des villages et hameaux de faire découvrir leur cadre de vie et les spécificités des écosystèmes de la Crau et de la Camargue aux jeunes du centre-ville aggloméré.

7.

Mener une politique inclusive en faveur des jeunes en situation de handicap.

> Aider les lycées dotés d’un dispositif « ULIS » à faciliter les recherches d’apprentissages et d’embauches pour les étudiants ayant obtenus leurs certifications ou équivalences.
> Établir une convention pérenne et ambitieuse entre la Ville et les structures adaptées dans les domaines couverts par les IMPRo et ESAT du secteur (entretien des espaces verts, blanchisserie, menuiserie pour le mobilier urbain, cuisine et traiteur pour les réceptions, etc.).
> Permettre l’accueil des jeunes en situation de handicap dans les clubs jeunes des centres sociaux.
> Promouvoir la politique du handicap grâce au sport et la culture, à travers notamment l’organisation d’une manifestation dédiée (par exemple, « journée d’inclusion du handicap ») comme élément phare d’une programmation annuelle.

8.

Aider les jeunes entrepreneurs et innovateurs Arlésiens.

> Attirer et fidéliser de jeunes entrepreneurs et innovateurs Arlésiens, en mettant gracieusement à leur disposition un local la première année de leur installation, pour amorcer le développement de leur activité sur le territoire.
> Démarcher des start-ups locales ou régionales afin de valoriser les produits locaux et installer ces entreprises naissantes au sein de la CCI afin d’en faire un pôle d’entrepreneuriat, d’échange et d’innovation.
> Relancer le Club des Jeunes Entrepreneurs et créer une réunion trimestrielle afin de présenter les projets de chacun et créer des interconnexions entre les diverses entreprises.
> Créer le conseil des jeunes agriculteurs (- 35 ans) et les accompagner dans le montage des dossiers de demande de financements européens.
> Accompagner le déplacement des zones boisées et la mise en place d’une rotation triennale des cultures, pour permettre aux jeunes agriculteurs de disposer de sols fertiles dès leur installation.

9.

Valoriser et développer l’enseignement supérieur sur le territoire arlésien.

> Attirer et soutenir le développement de formation de niche autour du numérique, de la photographie, du documentaire, de l’environnement, du patrimoine, de l’ethnographie ou de l’agroalimentaire.
> Réaffirmer le rôle de l’Antenne Universitaire et engager un véritable lien entre l’entité éducative, la jeunesse et les élus.
> Soutenir, par le biais de bourses municipales, des projets de recherche (Masters et Doctorats) portant sur Arles (patrimoine, photographie, Camargue, tradition, etc.).
> Travailler avec les acteurs concernés pour renforcer la diversité des formations professionnalisantes en lien avec les potentialités de la ville.

10.

Développer les lieux de divertissement en faveur des jeunes.

> Faciliter l’installation et le développement de lieux permettant aux jeunes, aux étudiants et aux jeunes actifs de « sortir » toute l’année à Arles.
> Encourager l’installation de lieux de divertissement comme, par exemple, un Bowling, un Cinéma Multiplex ou encore des Péniches dansantes sur les quais du Rhône.
> Identifier des lieux ou des commerces fermés et/ou en faillite afin de recréer des espaces de vie pour la jeunesse et d’échange intergénérationnel.