Transports et mobilité

DES TRANSPORTS DURABLES UNE MOBILITÉ POUR TOUS !

1.

Favoriser l’usage des transports en commun par les habitants.

> Soutenir la gratuité des bus au sein de la Communauté d’Agglomération
Arles-Crau-Camargue-Montagnette.

> Augmenter la fréquence des transports en commun aux heures de pointe, ainsi que l’amplitude horaire de circulation, en concertation avec le délégataire de
service public et le personnel concerné.

> Déplacer la « Halte Clémenceau » au pôle multimodal de la gare
ferroviaire.

2.

Améliorer les possibilités de stationnement pour les résidents

> Instaurer la gratuité du stationnement en ville entre 12h et 14h et le dimanche du 15 octobre au 15 avril.

> Développer les zones blanches pour favoriser le commerce. 

3.

Rénover les espaces de parkings existants

> Créer des parkings relais sécurisés et éclairés, en ville et en périphérie (nouveau parking à l’ancienne caserne des pompiers, projet de pôle multimodal à la gare ferroviaire, parking à Trinquetaille, parking à la ZAC des minimes, etc.).

> Mettre en place des navettes gratuites non polluantes depuis les zones de parkings relais en direction du centre ville.

> Réhabiliter les parkings existants, dans le cadre d’un plan d’embellissement, afin d’en faire des espaces intégrés et esthétiques de la ville.

> Végétaliser le toit et les parois du parking du centre ville.

4.

Optimiser les dispositifs de livraison au sein du centre ville

> Expérimenter, dans le cadre d’un partenariat avec l’entreprise « POP
Arles », la création de pôles de livraisons et de gardiennage de colis.

5.

Créer des zones de circulation pour des transports doux et non polluants 

> Mettre en place une navette fluviale qui desservira les quartiers  longeant le Rhône et les principaux points d’attraction touristiques.

> Porter le projet de construction d’une passerelle piétonne dédiée aux déplacements doux, au niveau de l’ancien pont des deux lions.

> Transformer les voies ferroviaires obsolètes en zones piétonnes et de
déplacements doux. 

6.

Déployer la pratique du vélo en ville

> Compléter et sécuriser le réseau cyclable existant en priorisant les points noirs et accidentogènes.

> Développer le réseau de stationnement de vélo en mettant des arceaux de rues et des garages à vélo dans des zones stratégiques de la ville.

> Installer à l’emplacement de l’ancien terminus des bus urbains un parking à vélo végétalisé.

> Créer un véritable partenariat avec l’association « Convibicy » pour
mener conjointement une grande campagne de sensibilisation et développer des moments de rencontre avec les habitants, dans le but de favoriser la pratique du vélo et les modes de déplacement moins individuels.

> Créer une flotte de vélo à destination de la police municipale.

> Encourager le personnel municipal à utiliser le vélo pour les déplacements domicile-travail grâce au paiement d’une indemnité kilométrique vélo.

7.

Développer les zones 100% piétonnes au sein du centre ville

> Poursuivre la piétonnisation du centre ancien.

> Instaurer une journée sans voiture dans le cœur de ville un dimanche par mois. 

8.

Réduire la vitesse à 70 km/h sur les 13 km de la nationale 113 qui traversent Arles

> Solliciter la préfecture pour obtenir la réduction de la vitesse afin de diminuer la pollution, les accidents et les embouteillages.

9.

Créer des zones supplémentaires dédiées aux taxis et des espaces
spécifiques pour le covoiturage 

> Mettre en place, au sein des zones d’habitation, des zones touristiques
et/ou d’affluence, des espaces dédiés et réglementés pour les taxis et le covoiturage.

10.

Maintenir et développer l’activité de la gare d’Arles

> Mener de nouvelles actions et continuer d’alerter sur la nécessité de
maintenir l’activité de la gare d’Arles.

> Travailler avec la SNCF et les pouvoirs publics pour obtenir la mise en
place de liaisons quotidiennes entre la gare d’Arles et la nouvelle gare TGV de Nîmes, sur le modèle de celle qui existe entre Avignon Centre et Avignon TGV.

« Pensons ensemble la mobilité de demain qui sera au service de tous les usagers de notre territoire »

Nicolas Koukas